img

Accueillir un inconnu dans son canapé avec le couchsurfing

Votre canapé chéri peut également faire d’autres heureux ! Des voyageurs peuvent passer quelques nuits chez vous et profitez ainsi de son confort. C’est le principe du «couchsurfing» …

bannière couchsurfing

1. Présentation du couchsurfing

 

Le couchsurfing, qu’on pourrait traduire par « passer d’un canapé à l’autre », est une nouvelle manière de voyager. Elle permet de bénéficier d’un logement gratuit et d’une immersion dans la culture locale. Des particuliers offrent ainsi leur canapé à des voyageurs pour quelques nuits. Sans contreparties financières ni de services donc, pour le seul plaisir de faire de nouvelles rencontres et de créer des liens avec des gens du monde entier. L’idéal étant d’être soi-même tour-à-tour couchsurfer et hôte afin de pleinement réaliser la notion de partage.

Les « Couchsurfers » s’engagent bien sûr à respecter les règles et les habitudes de leurs hôtes. Tandis que ceux-ci leur offrent un bon accueil et un minimum de confort. Mais le véritable intérêt se situe dans l’échange culturel et social possible lors d’une telle expérience. Les personnes hébergeant des voyageurs étant amenées à leur partager leurs bons plans et adresses, éventuellement les accompagner lors de sorties ou encore leur cuisiner des spécialités maison, partager un simple café, etc. Cela améliore significativement l’immersion dans la culture du pays visité. Et permet de plus de découvrir des lieux plus authentiques en profitant de la connaissance des lieux de l’hôte. Cela offre également une expérience agréable à l’hôte en lui permettant de nouer de nouvelles amitiés, de découvrir une autre culture, ou encore de pratiquer une langue étrangère.

 

couchsurfing-clic-clac

Même si la plupart des utilisateurs sont de jeunes européens de moins de trente ans. On trouve tous types de profil dans la communauté des couchsurfers, des gens de tout âge voyageant seul, en couple, en groupe, ou bien encore des hôtes souhaitant apprendre une langue au contact de voyageurs, ceux qui se sentent seuls et profitent de la compagnie de leurs invités, ceux qui ont à cœur de faire découvrir les charmes de leurs villes, la liste est longue.

 

 

2. Les origines du concept

 

Une des premières initiatives dans ce domaine a été la création de « Servas » par Bob Luitweiler en 1948, après les horreurs de la seconde guerre mondiale, pour défendre un idéal de réconciliation entre les nations, de paix et de fraternité. Il s’agit d’un réseau de personnes prônant une idée du voyage différente, en proposant l’hospitalité de leur demeure aux voyageurs. Ceux-ci devaient à l’origine être membre d’une organisation pacifiste, montrant bien la portée hautement philosophique de ce projet.

 

servas-logo

 

Avec l’arrivée d’internet, cette pratique à trouver la plateforme idéale pour se développer et se démocratiser. En 2000, le site internet Hospitalityclub.org voyait le jour, reprenant le même principe que son prédécesseur mais élargissant son accès à un nombre de personne beaucoup plus important. Mais le couchsurfing à connut un véritable succès et un buzz sur internet grâce au site couchsurfing.com. Celui-ci compte parmi ses concurrents le site Bewelcome.org créé en 2007 et le site Warmshowers.org qui est spécialisé sur l’hospitalité pour les cyclistes et randonneurs, créé en 1996.

 

bewelcome-logo

warmshowers-logo

 

 

3. Le site Couchsurfing.com

 

Aujourd’hui référence en la matière, Couchsurfing.com à vu le jour en 2004 et compte près de 5 millions d’utilisateurs dans le monde entier. Casey Fenton, son créateur américain, en a eu l’idée après un voyage en Islande ou il a contacté de nombreux étudiants de Reykjavík pour une demande d’hébergement. Il fut surpris du nombre de réponses positives et de la tournure particulière que prirent ses vacances. Plus qu’un simple répertoire d’annonces, il s’agit d’un véritable réseau social. Les utilisateurs possèdent un profil et peuvent échanger entre eux, pour déterminer des affinités qui se développeront lors d’éventuelles rencontres. Cela permet également de conserver une certaine sécurité. Ces profils étant validés par d’autres utilisateurs qui laisseront également des commentaires sur leur expérience. Les utilisateurs mal intentionnés sont ainsi vite repérés et exclus de la communauté, tandis qu’on pourra être assuré du sérieux d’un utilisateur possédant de nombreux avis positifs.

 

couchsurfing-logo

 

Le site propose également l’organisation de « meetings » entre couchsurfers dans différentes villes. Autour de très nombreux thèmes, du simple bar à la visite d’un musée en passant par des soirées jeux de sociétés. De plus, ceux qui ne souhaitent ou ne peuvent pas proposer de logement, peuvent signifier dans leur statut sur le site qu’ils sont tout de même ouverts aux rencontres. Les voyageurs peuvent ainsi les contacter quand même. Couchsurfing a donc élargi son activité pour proposer à ses utilisateurs de multiples expériences avec des gens du monde entier.

 

 

4. Les bonnes pratiques du couchsurfer

 

  • Pour démarrer sur couchsurfing.com, il faut commencer par se créer un profil. Il est préférable de le rédiger en anglais pour être compris par le plus grand nombre. L’on renseignera sa personnalité, ses centres d’intérêt et où l’on postera obligatoirement au moins une photo de soi, de la maison et du canapé en question. Il faut un peu de temps avant de bénéficier d’une véritable reconnaissance sur le site, question de confiance oblige. Les premières expériences de couchsurfing permettent de recevoir des commentaires positifs sur votre profil. Ils « valideront » ainsi votre place au sein de la communauté.

 

profile-couchsurfing
profile couchsurfing.com

 

bewelcome-profile
profile bewelcome.org

 

  • Le meilleur moyen d’obtenir ses premières expériences est de consulter le groupe « Last Minute Couch Request ». On y trouve des requêtes de dernières minutes et donc des surfeurs et des hôtes moins exigeants. Couchsurfing, qui est devenu une société à vocation commerciale depuis 2011, propose également de « vérifier » ses utilisateurs pour 18€/mois, afin de trouver plus facilement des hôtes ou des couchsurfers.

 

group-couchsurfing
page groupes couchsurfing.com

 

5. L’experience couchsurfing

 

  • L’expérience couchsurfing met l’accent sur la découverte d’un environnement nouveau et la confrontation avec les différences de l’autre. Pour devenir plus tolérant et défendre la paix dans le monde, c’est même le slogan de couchsurfing : « Participez à la création d’un monde meilleur, canapé après canapé ! ». Néanmoins il ne s’agit évidemment pas toujours d’une expérience évidente. Lorsqu’on pénètre dans l’intimité d’un inconnu, il est donc préférable de partager certaines affinités, intérêts ou même passions. Également de partager un certain niveau dans une langue commune pour assurer un minimum de compréhension. Ainsi une réelle consultation des profils vous renseignera sur les personnes susceptibles de vous plaire. D’où l’obligation de bien renseigner la sienne pour profiter au maximum du couchsurfing.
  • Une seconde étape est celle de l’envoi de messages pour proposer son canapé ou demander l’hospitalité. Il est très important d’envoyer un message personnalisé, bombarder le maximum de personnes avec le même message parce que vous êtes dans l’urgence ne vous mènera pas bien loin. Ce message renseignera donc honnêtement ce qui vous a plu chez la personne. Et aussi ce que vous attendez de cette expérience, car les aspirations de ce point de vue peuvent être différentes. Un hôte pourra admettre être occupé et ne prodiguera que le confort de son logement. Tandis que d’autres rechercheront un véritable échange et souhaiteront passer du temps avec vous. Couchsurfing a ainsi mis en place les éléments pour éviter au maximum les mauvaises expériences. N’hésitez pas à converser au maximum avec vos futurs colocataires pour apprendre à les connaitre, ce qui facilitera la rencontre et réduira les risques.

 

couchsurfing-dessins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

img