img

Le meuble convertible et son histoire

le-meuble-convertible-et-son-histoire

Les meubles convertibles d’hier et d’aujourd’hui

 

Astucieux et pratique, le meuble convertible ne date pas d’aujourd’hui et ne cesse d’évoluer, pour devenir un élément de décoration transformable. Avec un mécanisme, il peut avoir une double fonction et permettre un réel gain de place, parfait pour les petits espaces.

Si la table a été le premier meuble mécanique, d’autres ont suivi comme la coiffeuse, le bureau ou les canapés convertibles. Certains meubles font la fierté du patrimoine européen, avec des pièces d’une grande complexité et avec des matériaux précieux. Aujourd’hui, les meubles convertibles sont à la fois légers et polyvalents, ce qui permet d’aménager facilement un studio. Ils peuvent aussi avoir une fonction technologique, en étant connecté.

 

LES MEUBLES HISTORIQUES CONVERTIBLES

Le meuble mécanique a été créé dans le but de satisfaire plusieurs exigences : l’ergonomie, le gain de place, la polyvalence et également la fonction pratique. Le XVIIIème siècle marque le début de l’histoire du meuble convertible. Dans le sens où les mécanismes sont ingénieux pour l’époque.

 

Meuble Coiffeuse Louis XV
Meuble Coiffeuse Louis XV

 

 

  • Le mobilier commun

La table est la pièce d’ameublement qui a fait l’objet des premières transformations, dès le XVIème siècle. Avec des pieds escamotables ou des rallonges, elle peut se ranger plus facilement, se déplacer ou s’agrandir.

Meuble Secrétaire Louis XVI
Meuble Secrétaire Louis XVI

Le bureau peut faire office de lieu de rangement et de secrétaire. Avec un plateau basculant, la commode ci-contre est le parfait exemple d’un authentique secrétaire à battant Louis XVI, avec un sous-main en cuir, créé par Gaspard Schneider.

Le monk bench ou banc des moines est un meuble avec une triple fonction : il peut être un banc, une table dont le dossier devient le plateau et un coffre. D’après l’article de Meuble magazine, il pouvait accueillir les poules et servir de “poulailler” d’intérieur.

La coiffeuse pouvait à la fois servir de bureau ou de console. Elle cachait un miroir sous son plateau qui pouvait basculer et qui s’ouvrait sur une niche de rangement pour entreposer les produits de soin.

 

  • Les meubles célèbres

Si l’on ne devait retenir qu’un seul meuble mécanique. Ce serait le bureau à cylindres de Louis XV au Château de Versailles.

meuble-secretaire-acajou
Bureau ou Cabinet du Roi, par Jean-François Oeben

Appelé également Bureau ou Cabinet du Roi, il est conçu par Jean-François Oeben, ébéniste du roi et fidèle de Madame de Pompadour et terminé, en 1769, 9 ans plus tard, par Jean-Henri Riesener, son élève qui a pris le relais suite à son décès, pour un montant de 62 000 livres.

Joyau de l’ameublement français avec des bronzes et des marqueteries comme on peut le voir sur cette vidéo, cette pièce d’ameublement a la particularité de se fermer intégralement en un seul tour de clé et s’ouvre en appuyant sur un bouton. Qualifié de coffre-fort, le but pour Louis XV était de pouvoir cacher des documents stratégiques et des informations secrètes, récoltés par ses espions.

Table Mécanique à deux fins
Table Mécanique à deux Fins par Oeben

 

 

meuble-table-a-la-bourgogne
Table à la Bourgogne par Oeben

Oeben, ébéniste du roi, a également créé des modèles de tables mécaniques plus complexes comme la table à la bourgogne. D’après le site du Louvre, cette table peut avoir une fonction de bibliothèque, de prie-dieu, de chevet et de secrétaire.

Elle était destinée à l’aîné des petits-fils de Louis XV, le duc de Bourgogne, qui était handicapé. Il faut savoir que Marie-Antoinette accordait toute sa confiance à son ébéniste favori Jean-Henri Riesener, qui était le disciple d’Oeben et spécialiste des tables mécaniques.

 

Jean-François Oeben a créé d’autres modèles de tables nettement plus simples. En général, le mécanisme est actionné par une manivelle, avec deux systèmes d’ouvertures, par clé et par boutons. On parle de table mécanique à deux fins.

 

Parmi les autres pièces qu’il créé, deux meubles : la table de la Reine au Petit Trianon et une table à écrire. On remarque que ces pièces sont d’une grande finesse, avec un écritoire.

 

 

 

 

 

 

tables
Table à écrire et Table du Petit Trianon

 

 

 

 

Table Mécanique à la Tronchin
Table Mécanique à la Tronchin

Chef d’œuvre d’une valeur inestimable. La table secrète de Roentgen, dans la vidéo ci-dessus, émerveille toujours par la pluralité de ses mécanismes. Conçu par un ébéniste allemand David Roentgen qui a travaillé pour Louis XVI, ce meuble polyvalent fut la propriété du roi Frédéric-Guillaume II de Prusse à la fin du XVIIème siècle. Ce merveilleux meuble comprend un système d’horlogerie, des mécanismes de poids, des tiroirs secrets qui peuvent s’ouvrir par la pression de boutons et de clés…

 

Il a également réalisé la magnifique table mécanique à la Tronchin présentée ci-contre. Ingénieuse, elle permet d’élever le plateau à la hauteur souhaitée et d’incliner son pupitre. Toutefois, ce type de table n’est pas de son invention. Il vient du Dr Tronchin, qui avait découvert au XVIIIème siècle, qu’il y avait un lien entre la posture de travail et les douleurs dorsales, d’où la création de sa table ergonomique.

 

 

 

 

 

  • Les canapés convertibles

Canapé-Lit par Albert Ducrot
Canapé-Lit par Albert Ducrot

L’histoire du canapé va débuter bien plus tard au début du XXème siècle. C’est à Albert Ducrot, diplômé de l’École des Arts et Métiers de Châlons-sur-Saône et tapissier qu’on attribue l’invention du canapé-lit. A la tête de l’entreprise Ducal, leader de la capitale, il se lance dans les premiers fauteuils transformables en méridienne, avec un repose-pieds gigogne.

La première création d’Albert Ducrot en matière de canapé mécanique fut la banquette Merveille, avec une literie complète et un coffre pour ranger le matelas. La réalisation de ce modèle demanda de la patience, tant le mécanisme pour ouvrir et fermer le canapé était compliqué à faire fonctionner et à synchroniser. A la foire de Paris, le modèle séduit le public, ce qui entraîne le dépôt de brevets.

 

 

Banquette Merveille par Albert Ducrot
Banquette Merveille par Albert Ducrot

 

 

La Maison du Convertible est le créateur du canapé convertible tel que nous le connaissons aujourd’hui, notamment dans les versions pour le couchage quotidien. Depuis 1982 l’enseigne a démocratisé le concept du canapé-lit tout en élevant drastiquement le niveau de qualité pour aboutir aujourd’hui à un mobilier fonctionnel, design et confortable.

 

 

 

 

 

LES MEUBLES CONVERTIBLES D’AUJOURD’HUI

 

Chaque pièce d’un appartement ou d’une maison peut accueillir des meubles convertibles, dans un esprit pratique. A l’heure où la décoration épurée est tendance, il est de bon ton de choisir des meubles transformables, qui permettront un gain de place certain et d’aérer l’espace.

 

  • Le salon / salle à manger

Fauteuil Convertible
Fauteuil Convertible

 

Pièce de vie, le salon accueille le matériel high tech. La télévision, la bibliothèque, la table basse et bien entendu le canapé. Ce dernier peut être convertible, que ce soit la version canapé-lit, clic-clac, BZ, pouf-lit, méridienne ou canapé lit gigogne. Pour vous aider à trouver le modèle le mieux adapté à vos besoins, voici le Guide du canapé convertible qui vous donne toutes les indications sur chaque forme de salon.

 

Version lit de repos, le fauteuil convertible peut avoir un repose-pied gigogne, pour faire gagner de la place, tout en bénéficiant ainsi d’un maximum de confort.

 

 

Fauteuil en bois empilable
Fauteuil en bois empilable

 

Résolument design, il est possible de se tourner vers des fauteuils en bois empilables, façon poupées russes. Creux comme des matriochkas, le plus grand fauteuil accueille les plus petits, pour un gain de place assuré.

 

Qui dirait qu’une bibliothèque avec de nombreuses niches puisse renfermer un ensemble avec 4 chaises et une table ? Design et pratique, elle offre donc un gain de place insoupçonnable. Il suffit de glisser les meubles dans les emplacements prévus à cet effet, pour qu’ils soient ni vus ni connus rangés.

 

 

 

 

Bibliothèque Gain de Place
Bibliothèque Gain de Place

 

 

meuble-table-a-rallonge
Table à Rallonge

 

Tout le monde connaît le système des tables à rallonges. Les premiers modèles assez élaborés datent du style Louis Philippe. Aujourd’hui, la table peut être extensible, grâce à un mécanisme télescopique et des rallonges intégrées. Il est possible de passer d’une table toi et moi pour 2 personnes à une grande tablée pour 10 personnes.

 

Destinés aux bateaux, la table de la vidéo ci-dessous peut s’agrandir. Non pas forcément avec des rallonges, mais en s’ouvrant comme une fleur, en un simple mouvement circulaire. Elle peut se transformer et doubler de taille, grâce à une mollette. Elle forme un kaléidoscope en relief, au moment de son ouverture.

 

 

 

meuble-table-basse-relevable
Table Basse relevable

 

S’il est tendance de manger sur sa table basse, il est nettement plus pratique de pouvoir choisir la hauteur du meuble. Avec un piston à gaz, la table basse relevable peut avoir la hauteur que l’on souhaite au centimètre près, pour s’ajuster en fonction de ses besoins et notamment de ses envies.

 

La table de salle à manger peut être joueuse, en proposant sous son plateau, un tapis de billard. Transformable, le jeu peut être anglais, américain ou français, avec un emplacement prévu pour ranger les queues.

 

 

 

 

meuble-table-billard
Table Billard

 

 

  • La chambre

 

Dans une chambre à coucher, c’est le lit qui prend le plus d’espace. En effet, un matelas pour 2 personnes à une longueur d’1,90 m, ce qui en fait un dévoreur de place.

Armoire-Lit
Armoire-Lit

L’armoire lit est le modèle le plus plébiscité. En un tour de main, il permet de baisser le lit, caché derrière une armoire. Avec un véritable sommier à lattes, il apporte donc le même confort qu’un lit traditionnel. La couette et les couvertures peuvent rester en place, ce qui offre la possibilité d’un couchage immédiat.

Ce type de convertible se décline également en armoire lit sofa, avec un canapé intégré. Un meuble de salon peut également se transformer en lit. Caché sous un panneau de télévision, il est également possible de placer un lit une place rabattable. Découvrez quelques autres idées de lits escamotables, à placer aux 4 coins de la maison, dans cette vidéo.

Les placards cachent également des espaces de rangement optimisés. Avec des niches sous les escaliers, des range-chaussures tournant, un coffre, un miroir télescopique ou des penderies en hauteur à commande électrique ou manuelle. Il est même possible d’aménager une buanderie, notamment avec une planche à repasser pliable. Des emplacements dédiés aux bacs à linge et des tiroirs compartimentés pour les produits d’entretien.

 

 

  • L’aménagement des studios

Dans certaines villes de France, le m2 vaut de l’or. Lorsqu’on habite un petit logement, on souhaite rentabiliser au maximum l’espace. De grands architectes comme Philippe Demougeot se sont spécialisés dans l’aménagement des studios. Et ils transforment des espaces entre 8 et 15 m2 en véritables appartements fonctionnels. La hauteur du plafond peut ainsi être utilisée pour la création d’une mezzanine.

 

Les espaces se démarquent également avec différentes ambiances et lumières. Les rangements sont optimisés au maximum. Il est même possible d’avoir une douche, un wc suspendu et un lavabo, dans une salle de bains d’1m2. Découvrez comment il est possible d’aménager un appartement de 8 m2 de manière confortable, dans cette vidéo :

 

LES APPAREILS CONNECTÉS

 

Aujourd’hui, si le mécanisme est important, les meubles deviennent convertibles d’un point de vue technologique. En effet, il est possible de transformer n’importe quelle chose en objet connecté. Il existe des systèmes grâce auxquels on peut placer des capteurs sur tous les objets. Et la personne reçoit les données par email ou sms.

 

Ainsi, pour exemple, il est possible de savoir si son enfant se brosse bien les dents et combien de fois par jours, en plaçant un capteur sur sa brosse à dents ou si on a bien arrosé les plantes, avec un capteur sur l’arrosoir. On peut tout à fait imaginer qu’un capteur équipé d’un détecteur de mouvement, un thermomètre et un capteur de proximité puissent être placés sur l’assise du canapé, pour le recueil des données telles que le temps de repos ou passé devant la télévision. Une bonne idée pour un meilleur contrôle parental ou les fans de statistiques !

 

meuble-table-basse-tactileLa table basse devient un objet connecté intéressant et puissant. À la manière d’un écran géant d’ordinateur, en fonctionnant avec un système d’exploitation ou une tablette tactile maxi-format, en téléchargeant des applications.

Le canapé peut être un objet connecté comme un autre. Il peut accueillir un smartphone ou une tablette, en tant que station de rechargement ou les relier par un câble USB. Il peut donc être en interaction avec les appareils multimédia et faciliter la connexion sans fil, grâce à une télécommande universelle. Connecté en bluetooth, il permet d’écouter de la musique. Si vous voulez tout savoir sur le canapé qui twitte tout seul par exemple, rendez-vous sur la page Les canapés design du XXIème siècle.

img