img

Prendre soin de son canapé en été

Sur un canapé, on se détend, on mange, on profite, on rit… on vit ! Comme la période estivale est la plus ensoleillée, elle laisse apparaître le moindre défaut de votre canapé. Qu’il soit en cuir ou en tissu, c’est le moment idéal pour bien le nettoyer et lui refaire une beauté !

bannprendresoindesoncanapequandvientlete

Bien nettoyer son canapé en été

Toute l’année votre canapé a subit les aléas de la vie. Lorsqu’arrive l’été, la luminosité ayant augmenté, le moindre défaut sera visible. L’usure naturelle est les taches sur un canapé enlaidissent et écourtent la durée de vie de votre meuble. Pour lui rendre tout son esthétique et son confort, il faut commencer par bien le nettoyer, selon son revêtement. Même si on doit respecter les différentes étapes, elles ne se feront pas de la même façon selon le type de revêtement.

 

Étape 1 : Dépoussiérez votre canapé

L’étape essentielle et pourtant bien trop souvent ignorée, c’est dépoussiérer correctement son canapé. Comme la poussière ne prend jamais de jours fériés, elle s’accumule au fil des jours. En plus de créer des réactions allergiques, elle rendra plus difficile l’étape de lavage. Lorsque la poussière est en contact avec de l’humidité et de la saleté, elle s’incruste et tache !

Aspirateur avec brosse d'ameublement
Aspirateur avec brosse d’ameublement
  • Pour les canapés en tissu : L’aspirateur est idéal, si vous vous en servez avec douceur ! L’astuce, pour ne pas abîmer les fils du tissu, c’est d’utiliser une tête de brosse non rigide. En réalisant de petits mouvements circulaires sans frotter, appuyer ni gratter, vous éliminerez toute la poussière accumulée au fil des jours sans détendre les fils.
  • Pour les canapés en cuir : Privilégiez la peau de chamois ou un chiffon très doux légèrement humidifié pour dépoussiérer en douceur la surface du canapé.
Nettoyage en douceur avec un gant en peau de chamois
Nettoyage en douceur avec un gant en peau de chamois

Bon à savoir : Certains professionnels du métier recommandent de dépoussiérer son canapé toutes les semaines, d’autres tous les deux mois… Une chose est sûre, dès que vous souhaitez nettoyer, il faut d’abord dépoussiérer !

 

Étape 2 : Lavez entièrement le canapé

L’erreur que l’on fait souvent c’est de nettoyer uniquement la zone tachée. Pourtant, pour éviter toute démarcation et surtout créer de nouvelles taches, il est préférable de nettoyer toute la surface.

 

  • Pour les canapés en tissu : Commencez par vous reporter à l’étiquette pour s’avoir si le tissu supporte l’eau.

lavage-cuveSi vous trouvez représentant une bassine avec de l’eau dedans, vous pourrez utiliser un shampoing liquide du commerce prévu à cette effet ou du vinaigre blanc. Le chiffre, qui parfois est inscrit à l’intérieur de la bassine, correspond à la température maximum de lavage.

lavage-interditSi le symbole de la bassine est barré, c’est que votre canapé ne supporte que le nettoyage à sec. Dans ce cas, saupoudrez de la Terre de Sommières ou du bicarbonate de soude et laissez reposer une heure avant d’aspirer.

spray

  • Les canapés en cuir demande un entretien particulier et nos grands-mères avaient la meilleure recette. Battez un œuf en neige avec le jus d’1/2 citron. Tamponnez le mélange sur votre canapé, sans frotter, à l’aide d’un chiffon. Pour conserver la souplesse du cuir le plus longtemps possible, vous devez aussi appliquer une fois par mois un lait hydratant sur toute la surface. Plus le cuir est nourrit, moins il risque de s’assécher ou de craqueler.

Pour tout savoir des soins à apporter à votre canapé,  découvrez le nettoyage de votre canapé en cuir.

laverie

  • Si votre canapé est déhoussable, entièrement ou partiellement, un tour en machine ou au pressing fera l’affaire. Lors du nettoyage en machine, il est important de respecter les précautions de lavage inscrites sur l’étiquette. En règle générale, le lavage se fera à froid et en cycle délicat pour ne pas abîmer ni rétrécir le tissu. Et surtout, pas d’essorage !

Si vous avez des problèmes d’odeurs de tabacs, découvrez nos solutions pour en finir une bonne fois pour toute avec ce problème de tabagisme passif.

Étape 3 : Protégez votre canapé

Pour garder son canapé dans le meilleur état possible, il faut le protéger contre les méfaits du temps et surtout de son environnement.

Qu’il soit en tissu ou en cuir, le revêtement doit être hydrofugé, imperméabilisé. Cette fine couche transparente de protection n’a aucune odeur, ne durcit pas les fibres du textile et n’affecte pas les couleurs… Cette barrière invisible est particulièrement efficace sur l’eau, les huiles et la poussière. N’ayant que des avantages, il serait mal avisé de s’en priver !

imperméabiliser

Il faut faire très attention au soleil et surtout à la lune qui brulent les pigments et donc décolorent le canapé. Pour le moment, il n’existe pas d’imperméabilisant qui soit réellement efficace contre les UV. La protection doit donc se faire manuellement, à l’aide d’un plaid par exemple. Quand vous partez en vacances, pensez à le recouvrir entièrement d’un draps, surtout si vous n’avez pas de volets !

 

Bon à savoir :  Aujourd’hui, la majorité des canapés sont traités chimiquement à l’atelier de fabrication pour les protéger. Comme ces produits s’estompent au fil du temps, il est important de renouveler ce traitement couramment.

 

Repensez votre canapé en été

Repensez votre confort

Un canapé ne vieillit jamais de façon homogène. En raison des frottements à répétition, l’assise est la partie qui subit le plus d’usure. Il vous faudra peut-être envisager de regarnir le coussin de l’assise. Il est préférable de ne pas le faire soi-même. De plus en plus d’entreprises spécialisées se déplacent jusqu’à votre domicile et réparent votre canapé en moins de deux heures….

Si vous avez des enfants, les nombreux sauts à répétition auront peut-être également blessé l’accoudoir de votre canapé. S’il est abîmé, arraché ou taché, vous pourrez certainement le remplacer car la majorité des accoudoirs sont posés sur rail.

Inspiration Pinterest

Si l’un des pieds est abîmé, vous pouvez aussi en changer en vous adressant directement au vendeur de votre canapé. Lorsque les pieds sont montés sur pas de vis, ils peuvent être démontés et donc être remplacés facilement. Si les pieds du canapé sont compris dans l’accoudoir, il vous faudra changer toute cette partie…

Relookez votre canapé en été

Après avoir entretenu et réparé votre canapé, pourquoi ne pas lui donner un nouveau look ? De nombreuses astuces vous permettront de personnaliser votre canapé pour le rendre unique…

moutons

  • Vous pouvez changer la couleur de votre canapé. S’il est fourni avec une housse supplémentaire, profitez-en ! Si ce n’est pas le cas, choisissez votre couleur avec précaution car vous ne pourrez en changer éternellement sans porter atteinte à la qualité du revêtement. Votre choix de teinture doit absolument se faire en fonction de la texture et de la couleur initiale de votre canapé. Il existe désormais tout un panel de teintures très faciles d’utilisation qui permettent en plus de cacher certaines imperfections d’usures. Il est préférable d’imperméabiliser son canapé avant et après la teinture.
  • N’oubliez pas d’accessoiriser votre canapé ! En disposant des coussins aux formes, aux textures et aux motifs variés, vous pourrez créer le canapé qui vous ressemble, sans avoir à changer grand chose. Vous pouvez aussi disposer un tapis devant le canapé qui fera ressortir sa couleur et apportera du relief à la pièce.

coussins

Bon à savoir : Si vous souhaitez changer le revêtement de votre canapé, qu’il s’agisse d’une question de couleur, de texture ou même de le refaire à l’identique, sachez qu’il vous coûtera au minimum 1/3 du coût de votre canapé.

Pour continuer à personnaliser votre intérieur, pourquoi ne pas inviter le Feng Shui dans votre intérieur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

img